Le supposé scandale des dialysats au citrate a fait pschitt !

Le 3 juillet, lors d'une dernière réunion de toutes les parties prenantes et après une étude internationale, l'ANSM a fait part de ses conclusions : aucune surmortalité n'a pu être constatée à cause de l'utilisation de ce produit.

L'utilisation du citrate est fortement en baisse, au détriment des 4000 patients à qui ce procédé avait été prescrit pour éviter certains effets secondaires.

Ce buzz médiatique, lancé par une association de patients et certains médias, aura surtout nui aux patients, inquiets et justement suspicieux, et au monde de la néphrologie dans son ensemble, rongé par une méfiance généralisée.

> Lire l'article sur "Dialyse et Citrate - Point d’étape avec l’ensemble des parties prenantes sur les actions engagées"

Inscription
Newsletter