Vivre Avec

Activité physique

Activité physique

Activité physique adaptée pour tous

La liste des bienfaits d’une activité physique adaptée (APA) est longue et inversement, la sédentarité se révèle beaucoup plus dangereuse qu’on peut le penser. Avec notre mode de vie moderne, nous avons perdu l’habitude de bouger, ce qui induit des pathologies et des facteurs de risques importants. Cette sédentarité est un problème majeur de santé publique dans la population générale et aussi pour les personnes atteintes d’une maladie chronique comme l’insuffisance rénale, l’hypertension et le diabète.

Les recommandations PNNS (Programme National Nutrionnel Santé) sont de 10 000 pas ou 30 minutes d’activité par jour. Ces recommandations sont valables pour les patients atteints d’une maladie rénale chronique. Il ne faut pas rester 48h sans activité physique. 
Cette pratique régulière d’une activité physique est recommandée, quel que soit l‘âge, car elle réduit les risques cardio-vasculaires, de cancers (colon, seins, utérus), de diabète, d’obésité et d’ostéoporose. Il existe un lien direct entre la dégradation de la fonction rénale et l’altération des capacités physiques.

Qui plus est, une activité physique adaptée permet :

  • une réduction des artérites des membres inférieurs 
  • une diminution de la pression artérielle, 
  • un meilleur contrôle glycémique, en diminuant l’insulino-résistance,
  • une réduction de la fatigue,
  • de rompre l’isolement du patient, si l’APA est réalisée en groupe (convivialité).

L’activité physique contribue aussi à une meilleure qualité de vie pour le patient en agissant sur ce qui est appelé le bien-être, résultant de la combinaison de ces éléments :

  • Bien-être émotionnel (réduction du stress, regain d’énergie).
  • Perception de soi (estime de soi).
  • Bien-être physique (réduction de la douleur, mobilisation physique).

Petits conseils faciles à appliquer
Il n'y a pas d'âge pour commencer une activité physique régulière. Il faut s’y prendre progressivement en commençant par une activité modérée qui vous plaise (jardinage, bricolage, …). La marche est facile à pratiquer chaque jour. Renseignez-vous auprès des clubs et associations proches de chez vous qui proposent des activités (randonnées, danses, aquagym) dans une ambiance conviviale. N’allez jamais au-delà de vos limites. Prévoyez des temps d'échauffement et de récupération de 5 à 10 minutes. 
Pour visualiser de façon quotidienne son activité physique, on peut utiliser un podomètre. L'application équivalente du téléphone mobile rend les choses encore plus ludiques et motivantes.
Enfin, quelques bons réflexes permettent déjà d’augmenter son activité physique au quotidien : éviter de prendre l'ascenseur, promener le chien, ne pas systématiquement prendre la voiture (ou la garer un peu plus loin que l'endroit où l'on va).

Pour les patients dialysés, les exercices physiques peuvent avoir lieu pendant les séances de dialyse, mettant à profit ce temps d’immobilisation. Certains centres de dialyse proposent des programmes de développement d’APA (vélo adapté ou ergocycle). 

Concernant les patients greffés, on constate une meilleure récupération et une meilleure performance à l’effort grâce à la pratique régulière d’une APA.

Inscription
Newsletter