Vivre Avec

Emploi

Emploi

Etre atteint d’une maladie chronique a des répercussions sur la vie professionnelle qui peut amener de nombreuses questions. Voici quelques pistes pour vous y retrouver.

Aide et soutien

Assistante sociale
D’une aide précieuse, son rôle consiste à :
- vous informer sur les droits, les aides éventuelles et comment y accéder ;
- conseiller, orienter vers les lieux, organismes, administrations appropriées ;
- vous accompagner tout au long de vos démarches.
L’assistante sociale travaille en lien avec d’autres professionnels (médecins, diverses administrations, associations, etc.). N’hésitez pas à solliciter celle de l'hopital ou du centre où vous êtes pris en charge.

Association de patients
Notre association de patients permet de retrouver un espace de convivialité. On y rencontre des gens pour poser des questions, partager les expériences, trouver des réponses et parfois des solutions, un véritable réel soutien… L’association, c’est aussi un moyen d’agir pour les autres. 
Contactez l’association régionale France Rein la plus proche de chez vous.

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé
Lorsqu’une maladie chronique ou un handicap deviennent un obstacle pour obtenir ou conserver un emploi, il est possible de demander une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) auprès de la MDPH. Un statut qui, s’il est validé par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), permet au travailleur handicapé de bénéficier d’un accompagnement spécifique à la recherche d’emploi, d’aides financières ou de formations professionnelles.

Le médecin du travail
Chargé d’éviter aux salariés toute dégradation de leur santé en raison de leur travail, le médecin du travail peut intervenir dans de multiples situations : aménagement de poste, demande de financement auprès de l’Agefiph, inaptitude… Tenu au secret professionnel, il est amené à effectuer régulièrement des examens médicaux auprès des travailleurs, sur leur temps de travail. Ceux-ci peuvent également le rencontrer à leur demande.

Le cas des travailleurs indépendants
Les indépendants sont des travailleurs qui ne disposent pas de contrat de travail. Ils peuvent être dirigeants d’entreprises, artisans, exercer une profession libérale, etc. Pour tout ce qui concerne leur protection sociale (couverture maladie, retraite, prévoyance), ils ne relèvent pas du régime général mais du régime social des indépendants (RSI). Plus d'information sur le site du RSI.

Le cas des travailleurs agricoles
Pour leur protection sociale, les salariés et exploitants du secteur agricole ne relèvent pas du régime général mais du régime agricole, dont la Mutualité sociale agricole (MSA) est le principal organisme. Elle gère la couverture maladie, la retraite, les prestations familiales, ou encore la médecine du travail (pour les salariés) de cette catégorie de travailleurs.Plus d'informations sur le site de la MSA.

Inscription
Newsletter