Vivre Avec

Les aidants et proches

Les aidants et proches

On appelle « aidants » les personnes qui soutiennent un proche malade, âgé ou handicapé. Cette situation concerne plus de 8 millions de personnes en France. Ce rôle, souvent imposé par les circonstances, a de nombreux impacts sur la vie de l’aidant (emploi du temps, énergie déployée, coût financier).

Le rôle des aidants est primordial dans le maintien à domicile de la personne aidée.  Mais beaucoup risquent de s’épuiser dans cette relation d’aide très exigeante. Il est donc important de penser aussi à soi, de ne pas hésiter à demander de l’aide à son tour et d’en parler à son médecin généraliste pour lui demander où sont les aides, les soutiens. Là où le proche malade est suivi, il y a aussi souvent des psychologues qui savent comment soutenir les aidants, ils ne sont pas là uniquement pour les malades.

Le congé de proche aidant

Depuis le 1er janvier 2017, les salariés peuvent bénéficier du congé de proche aidant. Ce congé, créé par la loi sur l'adaptation de la société au vieillissement, fait partie des « congés d'articulation entre vie professionnelle et vie personnelle et familiale » définis par la loi Travail du 8 août 2016. 
Ce congé remplace le congé de soutien familial.
Il ne peut pas dépasser une durée maximale, fixée soit par convention ou accord collectif d'entreprise soit, en l'absence de convention ou accord applicable dans l'entreprise, à 3 mois.
Le congé peut toutefois être renouvelé, sans pouvoir dépasser 1 an, sur l'ensemble de la carrière du salarié.
Le congé de proche aidant n'est pas rémunéré par l'employeur (sauf dispositions conventionnelles ou collectives le prévoyant).
Plus d'informations sur le site du Service public.
  


 

Inscription
Newsletter