Vivre Avec

Les aides sociales

Les aides sociales

Selon votre situation, certaines aides financières peuvent vous être accordées pour atténuer les contraintes financières liées à l’insuffisance rénale.

Allocation Personnalisée d'Autonomie – APA
L’Allocation Personnalisée d’Autonomie, est la principale mesure d’aide proposée aux personnes âgées dépendantes. Elle remplace la PSD (Prestation Spécifique Dépendance) depuis le 1er janvier 2002 et vise à financer le maintien à domicile de l’aîné en perte d’autonomie, ou au besoin, son séjour en maison de retraite.
L’APA est soumise à moins de conditions que l’aide sociale légale, puisqu’elle est ouverte à tous les aînés dépendants, quels que soient leurs revenus. Les conditions de l’APA sont liées à l’état de dépendance du demandeur et l’attribution de l’aide peut être révisée en cas de besoin.

Les conditions d’attribution de l’APA :
- être âgé de 60 ans et plus,
- attester d’une résidence stable et régulière en France,
- indiquer le degré de perte d'autonomie, par référence à la grille autonomie gérontologie, groupe info ressources (AGGIR)

A noter : à la différence de la prestation spécifique dépendance (PSD) qu'elle a remplacé, l'APA est versée sans conditions de ressources, ce qui implique qu'aucune demande n'est écartée au motif que les revenus du demandeur excèdent certains plafonds. Toutefois, le montant versé en tient compte.
Elle demeure gérée et largement financée par les départements et doit être demandée auprès des mairies, des centres communaux d'action sociale, des centres médicaux sociaux du Conseil Général.

Plus d’infos concernant l'APA sur le site du Service public

L'aide-ménagère à domicile
La personne dépendante peut recourir à l'aide d'un tiers pour s'occuper de l'entretien de son logement, de son linge, de ses courses, de la préparation de ses repas et de ses démarches administratives. L'aide-ménagère apporte à la personne âgée ou invalide une aide matérielle ainsi qu'un soutien moral et social. Elle assure les travaux d'entretien courant de la maison mais ne peut pratiquer aucun soin à caractère médical.
La demande d'aide-ménagère peut être faite auprès du centre communal d'action sociale (CCAS) ou d'une association d'aide à domicile. Pour connaître les adresses de ces organismes, contactez votre mairie, la Cnav, ou votre Cram.
Les conditions pour bénéficier de l'aide-ménagère dépendent des revenus et du nombre d'heures d'aide à domicile nécessaires à la personne dépendante.
A noter : l’aide-ménagère ne peut pas être accordée si la personne bénéficie déjà de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Plus d’infos concernant ce service sur le site du Service public

Les soins infirmiers à domicile
Les services de soins à domicile interviennent sur prescription médicale pour des personnes alitées ou très dépendantes. La moitié des bénéficiaires de cette aide ont plus de 85 ans. La prise en charge suit souvent une hospitalisation, une maladie ou une chute.

En principe, les soins à domicile sont réservés aux plus de 60 ans, mais il est possible d'en bénéficier avant cet âge, après avis du médecin-conseil de la caisse d'assurance.

Ces soins sont dispensés par infirmier(e)s ou des aides soignant(e)s sous la responsabilité d'infirmier(e)s. Il s'agit de la distribution de médicaments, de la prévention d'escarres (plaies qui se forment en raison d'une immobilité permanente), piqûres, pansements, sondages, traitement des esquarres, surveillance cardio-vasculaire, soins d'hygiène.

Conditions pour en bénéficier : le médecin traitant doit d'abord constater la nécessité de soins à domicile et les prescrire. Puis, il enverra une demande de prise en charge à la caisse d'assurance maladie.

A noter : Cette allocation peut se cumuler avec l'APA. En effet, cette dernière constitue une aide matérielle (surveillance, assistance dans les tâches quotidiennes) distincte des soins de santé.

Toutefois, le fait de recevoir des soins à domicile aura une incidence à la baisse sur le montant de l'APA, car elle est attribuée compte tenu de l'environnement et des aides dont la personne âgée peut bénéficier.

La garde à domicile en cas d'urgence, pour une période limitée

C'est une aide financière qui permet à la personne dépendante d'employer un tiers à domicile, qui sera chargé de veiller sur elle. Cette prestation peut être attribuée lors d'une sortie d'hôpital ou d'une absence momentanée de la famille, aux retraités ayant besoin, provisoirement, d'une garde à domicile.

Les différentes caisses d’assurance vieillesse peuvent financer ce service en partie (80%), sous conditions de ressources.

La prestation versée est cumulable avec l'aide-ménagère à domicile, l'aide à l'amélioration de l'habitat, l'aide aux vacances. Pour y avoir droit, contactez la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) si vous résidez en Île-de-France ou la caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat*) si vous habitez dans les autres régions.

Plus d’infos sur le site du Service public https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F246

*Carsat remplace la Cram depuis 2010

Inscription
Newsletter