Vivre Avec

Vacances

Vacances

Il existe des solutions pour partir en voyage même lorsqu’on est dialysé. En France et dans de nombreux pays, les centres de dialyse accueillent les patients en vacances. Pour les personnes ayant bénéficié d’une greffe, il y a d’autres précautions à prendre. Voici ce qu’il vous faut savoir avant de partir.



● Si vous êtes dialysé

Il convient en premier lieu de parler de votre projet à votre néphrologue qui pourra vous faire ses recommandations en fonction de votre état de santé et vous orienter vers le type de structure le mieux adapté.

Réserver en premier le centre de dialyse
Avant d’arrêter votre choix de destination, vérifiez qu’il existe un centre de dialyse disponible à proximité. Il faut s’y prendre plusieurs mois à l’avance pour obtenir une place, surtout dans les lieux touristiques.

En France, en consultant l’annuaire en ligne des centres de dialyse. Pour l’étranger, en allant sur le site de Global dialysis (en anglais).

Dossier médical
Il vous sera demandé de fournir un dossier complet (sérologie, poids sec, stratégie de dialyse,…) que l’équipe de votre centre de dialyse peut vous aider à constituer. N’hésitez pas à demander de l’aide pour gérer cet aspect.

Prise en charge
La Sécurité Sociale peut prendre en charge les séances à l'hémodialyse lors d'un séjour temporaire pour les personnes relevant du système français et sous réserve de l’accord préalable de la Caisse d'Assurance Maladie. Ce dernier est à obtenir au moins 15 jours avant le départ (en France ou à l’étranger). Il est conseillé de s’y prendre bien à l’avance.

Si vous voyagez en France métropolitaine, dans les Dom Tom ou dans les pays de la Communauté européenne (C.E), votre traitement de dialyse sera pris en charge et vous n’aurez pas d’avance de frais à faire.
La Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM), délivrée sur demande par votre Caisse d’Assurance Maladie, garantit un accès direct aux soins médicaux, selon la législation en vigueur dans le pays.

Si vous voyagez à l’étranger, vous devrez faire l’avance des frais et constituer un dossier complet pour en obtenir le remboursement à votre retour en France, sur la base des frais réels et dans la limite des tarifs pratiqués en France.
Plus d’infos sur les démarches administratives sur le
site de l'Assurance maladie ameli.fr

Le transport du lieu de résidence au centre de dialyse n’est pris en charge qu’en France métropolitaine et les Dom Tom. Ailleurs, il reste à votre charge et organisation, la Sécurité Sociale n’est pas tenue de le rembourser.

Renseignez-vous auprès de votre Mutuelle, il est possible qu’elle puisse prendre en charge certains dépassements.

Les médicaments
Les centres de dialyse fournissent l’EPO, pour les vitamines ou le fer, ce sera peut-être à vous de les prévoir. Renseignez-vous avant de partir. Pour vos autres médicaments, prévoyez plus que nécessaire pour ne pas être démuni en cas de vol ou de perte de bagages. Gardez les principalement dans votre bagage à main avec un certificat de transport. Il peut être utile d’avoir une ordonnance avec le nom international du médicament si vous partez à l’étranger.

Assurance
Il est important de savoir que les assurances de voyage classiques ou incluses par les cartes bancaires ne couvrent pas les maladies chroniques car soumises à des « conditions de bonne santé antérieure ou d’absence de traitements médicaux en cours ».
Pour tous les séjours (France et étranger), il est recommandé de souscrire une assurance (en cas d’annulation ou d’appel à la greffe) spécialement adaptée aux besoins des patients dialysés et de leurs accompagnants.

Ce type d’assurance fonctionne pour les patients dialysés et leurs accompagnants sous réserve que la maladie soit stabilisée au moment de l’inscription au voyage et que les complications qui pourraient survenir soient totalement imprévisibles.

Organisation
Si toutes les démarches de préparation vous paraissent trop compliquées, vous pouvez choisir de faire appel à un organisme spécialisé dans la préparation des vacances pour patients dialysés.



● Si vous êtes transplanté 

Voir notre article "Transplanté et vacancier"

Inscription
Newsletter