Normandie

Normandie

La nouvelle unité de dialyse médicalisée a été officiellement inaugurée hier. Elle permet à des patients en insuffisance rénale d'être traités dans des conditions leur permettant de conserver en autonomie.

L'Unité de Dialyse Médicalisée (UDM) du Havre Plateau a été inaugurée ce jeudi, en présence de nombreux acteurs de santé, de patients atteints d'insuffisance rénale chronique et d'élus locaux. L'Unité, pilotée par l'Association Normande pour la prise en charge de l'Insuffisance rénale chronique par la Dialyse, l'Éducation des patients et la Recherche (Anider), installée sur le site de l'Hôpital privé de l'Estuaire (HPE), fonctionne depuis juin 2016. La nouvelle infrastructure est le fruit d'un partenariat public privé associant le Groupe hospitalier du Havre, I'HPE et l'Anider.

Dans cet espace pourvu d'une luminosité généreuse, douze patients peuvent être pris en charge simultanément. Un bon ratio étant donné les conditions d'accueil « confortable », si tant est que l'adjectif puisse convenir, pour les patients souffrant de pathologies contraignantes.

Une dialyse, cela se prépare. Il y a trois rendez-vous par semaine pour quatre heures de traitement, raccordé à la machine qui nettoie le sang en lieu et place des reins défectueux. La manoeuvre est fatigante pour l'organisme. Même si plusieurs arrivent à dormir pendant l'opération, les patients ressortent épuisés de l'Unité de soin.

Wifi gratuit et télévision

Il y a beaucoup de lumière et on n'a pas de mal à se garer. Ici, il y a une bonne ambiance. C'est important parce que l'on passe parfois plus de temps avec l'équipe médicale qu'avec la famille», explique celui qui estime qu'il « doit la vie à la machine».

L'UDM est bien équipée. Une grande pharmacie, des couloirs larges. Le Wifi est gratuit pour les patients et chaque lita sa propre télévision. Edgar Kuijper est chanceux. Il a été greffé d'un rein au mois de janvier. « La greffe a bien pris», rassure-t-il d'emblée. Il a été dialysé pendant un an et demi avant qu'un donneur compatible lui soit trouvé. Il est venu assister à l'inauguration, reconnaissant envers l'équipe médicale qui l'a prise en charge pendant ces longs mois de traitement. « Le personnel est vraiment formidable. Je ne suis jamais venu à reculons pour ma dialyse», raconte-t-il aux côtés de son épouse.

L'UDM, piloté par l'Anider accueille des patients « jugés leger »détaille Fabrice Descourtieux, directeur adjoint en charge de l'administration.générale et des finances de l'Association. « Les cas considérés les plus lourds sont traités ailleurs. L'avantage de la structure inaugurée aujourd'hui, c'est qu'elle permet de préserver l'autonomie des patients. Elle est aussi équipée pour la télémédecine et pour le traitement par hémodiafiltration qui est très répandu en Normandie », précise-t-il.

Extrait Article Paris Normandie du 9 mars 2017

<style>

Article Interne ANIDER

Et une inauguration de plus ! Celle du Havre Plateau a eu lieu le 9 mars dernier. Cette unité de dialyse médicalisée a accueilli ses premiers patients à proximité de l’Hôpital Privé de l’Estuaire (HPE) en juin 2016. 90 personnes ont répondu présent à l’invitation : des élus, des Directeurs d’hôpitaux, des cadres de santé, des néphrologues, des infirmiers, des patients, les architectes et du personnel de l’Anider. Une porte ouverte était proposée de 14h à 16h pour les patients et les professionnels de santé. puis ce fut l’heure des discours. Tout d’abord celui de notre Président : Dr Bruno Legallicier, suivi du Directeur de l’Hôpital Privé de l’Estuaire, M. Aymeric Mathias, ensuite de la Directrice Géné- rale Adjointe du Groupe Hospitalier du Havre (GHH), Mme Valérie Billard, puis du Président de la Communauté de l’agglomération havraise, M. Edouard Philippe, le Dr Éric Postec néphrologue chef de service au GHH et le Dr Rachid Amaria néphrologue à l’HPE. Enfin le Directeur délégué de l’ARS pour le département de la Seine Maritime, le Dr Jean-Louis Grenier a pris la parole et a mis en avant le partenariat public-privé associant le GHH, l’HPE et l’Anider. S’en est suivi le dévoilement de la plaque inaugurale, puis le cocktail servi dans un climat chaleureux où chacun a pu échanger sur ses impressions. L’UDM est vaste, moderne, lumineuse, confortable et peut accueillir jusqu’à 12 patients simultanément. Ces derniers ont un accès au Wifi gratuit ainsi que la télévision. On y trouve aussi une grande pharmacie, une salle pour l’entrainement à la Dialyse Péritonéale, une salle pouvant servir notamment à la formation à l’auto dialyse de 6 postes et des bureaux de consultation médicale … Il est envisagé prochainement la mise en place de la télémédecine. A l’UDM du Havre Plateau les patients comme le personnel médical se sentent bien et c’est l’essentiel.

Coralie PERCHERANCIER ANIDER